Bienvenue sur mon site web

Mes news 4 

 


Liens internes

Mes News

Le putsch de la Turquie ruine des agences de voyages le 23/07/2016 à 06h04

Le malheur des uns ne fait pas souvent le bonheur des autres. C'est du moins ce que l'on a relevé chez plusieurs agences de voyages et du tourisme à travers le pays. Habituellement très surchargées à gérer un flux important, ces dernières 48 heures, le putsch à Ankara a refroidi d'un coup la machine. Les visiteurs ne viennent plus s'inscrire pour prendre part à des voyages organisés dans les villes turques comme Istanbul. Bien au contraire, ceux qui étaient déjà inscrits annulent purement et simplement leurs réservations. On devine aisément l'embarras des voyagistes lorsque tous leurs clients réclament d'être remboursés. Qu'attendent donc ces agences pour défendre et promouvoir la destination Algérie?

Source : L'expression

18/07/16 23:27

Lettre de Slimane Benaissa au président de la république le 04/07/2016 à 12h26

Dans la lettre écrite par Slimane Benaissa au président de la République au sujet de l'internement de son fils dans l'affaire KBC, j'ai relevé ce paragraphe sublime dans un moment pathétique.

"J’espère que la vie m’évitera cette déchéance. Nous avons éduqué nos enfants pour qu’ils nous éduquent. Nous avons aimé nos enfants pour qu’ils nous aiment. Nous les avons accompagnés dans la vie pour qu’ils nous accompagnent dans la mort".


La route a tué plus de 1500 personnes en 6 mois le 29/06/2016 à 16h45

Les accidents de la route ont baissé durant ces 5 premiers mois de l’année en cours, mais le spectre de la mort continue à planer et l’hécatombe persiste.

C’est la conclusion qui peut être tirée du bilan du Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR) dévoilé hier. Ce dernier fait état de 1520 personnes décédées et 17 349 blessées dans 11 663 accidents de la route enregistrés au niveau national durant cette période. Dans une comparaison avec la même période de l’année écoulée, une diminution est constatée. Le nombre de personnes décédées a chuté de 151 morts, tout comme celui des blessés, qui a enregistré une baisse de -5025 et le nombre d’accidents avec -2718. Il faut dire que malgré cette baisse sensible, le phénomène des accidents de la route est bien loin d’être contré.

D’après le directeur du CNPSR, Ahmed Naït El Hocine, l’Algérie enregistre chaque année quelque 4000 morts et des dizaines de milliers de blessés, outre les pertes économiques estimées à des dizaines de milliards suite à ces drames routiers. La moyenne journalière, qui est 12 morts et 160 blessées, donne des frissons. Durant ces dernières 24 heures, les services de la Gendarmerie nationale ont enregistré, sur tout le territoire, 20 accidents de la circulation routière à travers 15 wilayas du pays.

Ils ont engendré le décès de 5 personnes, des blessures à 35 autres et des dégâts matériels importants à 30 moyens de locomotion impliqués. La veille, les mêmes services sont intervenus sur 24 accidents de la circulation routière causant la mort sur place de 10 personnes et des blessures à 36 autres. Quelque 28 véhicules impliqués ont été endommagés.

Malgré toutes les campagnes de sensibilisation et les dispositifs de contrôle et de veille, les causes restent les mêmes. En premier lieu, le facteur humain est le principal vecteur. Il est suivi par la situation des routes, puis les défaillances des moyens de locomotion en 3e position. En ce mois de Ramadhan, où le manque de sommeil est prédominant, la vigilance reste plus qu’indispensable. 

Asma Bersali




Le Bac refait du 19 au 23 juin le 06/06/2016 à 17h56


Le Baccalauréat 2016 sera refait partiellement du 19 au 23 juin, a annoncé ce lundi 6 juin la ministre de l’Éducation nationale Nouria Benghabrit. Les candidats concernés pourront retirer les convocations à partir du 13 juin, a-t-elle déclaré, en ajoutant que sept matières sont touchées par la fraude et dont les épreuves seront refaites.


« Pour la filière des sciences expérimentales, il s’agit de mathématiques, des sciences naturelles, de physique, de l’anglais, du français, de la philosophie, d’histoire et géographie », a détaillé la ministre de l’Éducation nationale.


« Les examens de français, d’anglais, d’histoire et géographie et de philosophie seront refaits pour les candidats des filières de mathématique, de gestion et de technique mathématique », a-t-elle ajouté.


Les candidats qui ont été exclus suite à un retard pourront refaire les examens des matières concernées par cette deuxième session, selon la ministre. Ce n’est pas le cas des élèves fraudeurs qui ne sont pas « concernés par ces examens ». L’annonce des résultats du baccalauréat aura lieu au courant de la deuxième semaine du mois de juillet, a précisé la ministre.


Nouria Benghebrit a estimé que ces fuites ne peuvent relever d’une simple opération de fraude pour l’obtention du baccalauréat. « L’opération de fuite des sujets pour un examen comme le baccalauréat est une tentative de semer l’anarchie dans le pays (…). Les personnes qui sont derrière cet acte criminel voulaient porter un coup à notre pays », a-t-elle accusé.


La ministre de l’Éducation a affirmé que son département était « déterminé à tirer les leçons de cette douloureuse expérience ». Elle a évoqué des changements dans l’organisation et la programmation des examens nationaux « surtout le baccalauréat ». Ce changement « est devenu plus que nécessaire aujourd’hui », a-t-elle souligné.



Lettre aux participants à la rencontre du 30-07-2015 des anciens élèves du CEG le 29/07/2015 à 18h16


Mesdames et messieurs, je comprends votre enthousiasme à revenir chaque année dans ce lieu naguère squatté par l'armée française et il avait servi de deuxième bureau pour la torture des citoyens de cette contrée. Enthousiasme pour se donner finalement et définitivement à une noble mission qu'était l'éducation sur une vaste région tirant sur tous les points cardinaux sous un nom devenu prestigieux le "CEG ".
Mesdames et messieurs, bien que ces structures animées par les hommes d'ici et d'ailleurs avaient donné une élite bâtisseuse de notre pays, bien que sa composante d'enseignantes et d'enseignants était multinationale sur une période, allant 1962 à 1975, les élèves dont je pense qu'un grand nombre est présent aujourd'hui étaient aussi assoiffés du savoir et de la connaissance, leurs parents pour la plupart avaient vécu certainement les affres de la misère et de l'ignorance.
L'algérianisation un acte de souveraineté qui perturba en quelque sorte la démarche pédagogique de l'établissement en remplaçant des enseignants qualifiés par des Algériens fraîchement sortis des écoles de formation tous aussi nouveaux et sans expériences.
Une reconnaissance s'impose à nous, les élèves fréquentant le CEG pendant cette transition étaient bien cotés en Algérie et à l'étranger notamment en France grâce à l'abnégation, au sérieux des uns et des autres, à la discipline et méthode héritée des personnels de l'ancien système. Nous retrouvons un peu partout de sommités dans l'administration et dans les professions libérales.
Vain l'arabisation et le chamboulement des programmes et leur contenu à travers l'école fondamentale.
Les fondateurs de cette association méritent encouragement et reconnaissance : encouragement, parce qu'ils ont osé au moment où les spécialistes de l'étiquetage étaient virulents, reconnaissance parce qu'il ne reste presque plus de personnes où le bénévolat, le non-attrait au matériel, l'intérêt général et l'objectif vers les valeurs universelles comme leur principe de base. Je ne passerai pas sans citer : Mrs Rabia Mohand et Bouadi Said comme principaux moteurs dans la gestion des structures éducatives CEG et CNT revenants comme un leitmotiv dans la bouche des citoyens de l'ancienne daïra d'Azazga, bien entendu l'écho de ces écoles dépassait cette frontière par l'obtention des prix et autres mérites.
Je remercie le collectif pour m'avoir donné cette occasion combien importante afin d'affirmer mes convictions sur certains points qui, me semble-t- il ? Peuvent apporter un plus à cette association.
Remerciement pour votre attention.
Arezki Mensous



Pagination news

 

 

Liens externes

 

Nombre de visites


Copyright©2016 - Arezki Mensous - Tous droits réservés - Toute reproduction est interdite.