Arezki

Mes News

Méfiez-vous des gens discrets. le 17/02/2017 à 12h21

Emmanuel Macron est sans complexe. Il porte en lui le nouveau souffle d'une France épuisée. Et il incarne à merveille cette figure qui manquait tant à une vieille nation qui avait, un temps, marqué l'Histoire de l'humanité. Il a osé dire avec toute la puissance de sa franchise ce que tous les présidents français, en visite chez nous, ont à ce jour esquivé: «Oui! Si j'étais élu président de la République française, je présenterais des excuses à l'Algérie.» Il signe et persiste, en guise de transgression qui brise un tabou: «La colonisation est un crime.»




L'Algérie se souviendra de Pierre Chaulet: un héros le 06/10/2016 à 16h20

"Il est parti ce matin". Un message bref à l'émotion contenue que l'ami a envoyé ce matin du 5 octobre pour annoncer le départ de Pierre Chaulet, le militant, l'acteur, le témoin, le médecin, le professeur. Et on a beau avoir été préparé, savoir qu'il a reçu depuis plusieurs jours l'extrême-onction et qu'il était entouré par les siens dans ces instants ultimes, ce départ bouleverse. Profondément.

Pierre Chaulet a été dans le sens le plus élevé et le plus complet du terme un homme universel, un héros. Un parcours extraordinaire qui a été un défi à tous les déterminismes sociaux, historiques et culturels. Dans notre histoire tourmentée et impitoyable, la plupart de ceux qui se sont engagés dans le combat l'ont fait parce qu'il n'y avait pas d'autre choix possible face à l'ordre colonial.




E-PAIEMENT EN ALGÉRIE Lancement officiel aujourd’hui le 04/10/2016 à 15h50

Le service du paiement électronique (e-paiement) sera officiellement lancé aujourd’hui, a annoncé, hier, l'Association des banques et établissements financiers (Abef) dans un communiqué. La cérémonie de lancement sera organisée par l'Abef en présence du ministre des Finances, Hadji Baba Ammi, de la ministre de la Poste, des Technologies de l'information et de la communication, Imane Houda Faraoun, du ministre délégué chargé de l'Économie numérique et de la Modernisation des systèmes financiers, Mouatassem Boudiaf, et du gouverneur de la Banque d'Algérie, Mohamed Loukal. Plusieurs entreprises ouvriront ce service à leurs clients telles Algérie Télécom, Mobilis, Air Algérie, Société des eaux et de l’assainissement d'Alger (Seaal), Djezzy, Ooredoo et Amana Assurances.
Ces web marchands, qui seront suivis incessamment par un deuxième lot d'entreprises, permettront dorénavant à leurs clients ou abonnés de procéder au règlement de leurs factures, à l'achat d'unités téléphoniques ou de billet d'avion et à la souscription d'une assurance voyage par carte interbancaire (CIB) à travers leur site web 24h/24 et 7j/7, fait savoir la même source.
Par ailleurs, onze banques vont assurer à leur clientèle le service de paiement électronique (e-paiement) qui sera officiellement lancé aujourd’hui, a indiqué, hier, le ministre délégué chargé de l'Économie numérique et de la Modernisation des systèmes financiers, Mouatassem Boudiaf. “Il s'agit des six banques publiques ainsi que de cinq banques privées”, a précisé M. Boudiaf dont le département a assuré la mise en œuvre et le lancement du service e-paiement en coordination avec la Banque d'Algérie. Le ministre délégué a également précisé que les services de son département avaient mis en place “des canaux d'interaction en vue d'instaurer la confiance dans l'usage de la carte de paiement électronique”.
Ces canaux portent sur la mise en service d'un portail web devant permettre aux clients de commander leurs cartes et mots de passe, de situer les terminaux de paiement, les DAB (distributeurs automatiques de billets) et les cybers marchands concernés et d'expliquer les règles d'un bon usage sécurisé des cartes de paiement électronique. De même, des numéros d'appel verts gratuits (quatre chiffres) seront mis en place au service de la clientèle. Ces canaux comptent aussi une campagne publicitaire de sensibilisation sur les chaînes de télévision et les chaînes radio (arabe, amazigh, français). M. Boudiaf avait annoncé fin juin dernier que le service e-paiement pour les grandes entreprises serait lancé avant fin 2016.

APS/R. N


Election le 01/10/2016 à 23h35

.



Etat civil: On peut désormais rectifier les erreurs sur internet le 26/08/2016 à 14h50


BONNE NOUVELLE
Etat civil: On peut désormais rectifier les erreurs sur internet

Cette entrée a été publiée dans Bonne nouvelle le 25 août 2016 par Mouhamed Mouhamed.
acte de naissance
Un nouveau mécanisme a été mis en place pour la rectification des erreurs dans les actes de l’état civil directement sur internet.

Cet outil “permettra à tous les citoyens résidant au niveau national, le dépôt des demandes de rectification électroniques des erreurs contenues dans les actes de l’état civil par Internet”, indique maghrebemergent qui a relayé l’information.

Pour pouvoir effectuer cette opération à distance, l’intéressé doit tout de même se présenter du tribunal pour s’inscrire, mais seulement une seule fois, promettent les autorités. Cette prestation de rectification électronique des erreurs est possible sur le site web du ministère de la Justice.