Arezki

Mes news


le 27/08/2021 à 17h30

Gaz

L’ensemble des approvisionnements de l’Espagne en gaz naturel algérien sera assuré à travers le gazoduc Medgaz, a assuré jeudi 26 août à Alger le ministre de l’Energie et des Mines, Mohamed Arkab, mettant en exergue le récent projet d’extension de la capacité du ce gazoduc reliant directement les deux pays.
Arkab, qui recevait, au siège de son département ministériel, l’ambassadeur d’Espagne en Algérie, Fernando Moran, a affirmé « l’engagement total de l’Algérie de couvrir l’ensemble des approvisionnements de l’Espagne en gaz naturel à travers le Medgaz », selon un communiqué du ministère.
Ce qui voudrait dire que l’Algérie ne compte vraisemblablement plus reconduire le contrat du gazoduc Maghreb Europe qui expirera fin octobre. Celui-ci relie l’Algérie à l’Espagne via le Maroc. El Watan


le 09/07/2020 à 15h10

La crise par les chiffres

S’il y a un secteur qui a été frappé de plein fouet par la crise ces deux dernières années, c’est bien celui du tourisme. Outre, en effet, la crise sanitaire en cours qui l’a complètement tétanisé depuis mars dernier, le secteur du tourisme est également celui qui a été impacté directement par la crise politique de 2019. Une année où la chaîne El Aurassi, par exemple, subira près de 30% de pertes par rapport à 2018.
Le soir d'algerie



le 06/10/2019 à 00h09

littérature en commun

Quand on passe quatre heures en compagnie de Karim Missoum dans un café du coin, c'est que les sujets discutés avaient leurs parts d'importance à nos yeux.
De quoi avons-nous parlé, me diriez-vous ?
L'écriture , Karim avait traduit et en phase de mettre sur papier un livre dont je tairai le titre.
Un jeune d'une grande ouverture d'esprit, universitaire, tous les thèmes étaient ébauchés et discutés dans la sérénité. Quelle chance d'avoir au cours de ma traversée de route d'entendre sa voix pour m'aider à la faire.
Merci d'avoir rendu ma matinée porteuse d'espoir dans notre vie avec l'écriture et en plus agréable.
Bien à toi,


le 19/08/2018 à 17h45

Un espoir

Un espoir ne peut mourir en nous tant que la mort n'a pas fait des siennes. Un jour comme un autre si je n'avais croisé un jeune plein de signes prometteurs d'un réveil d'une conscience longtemps endormie et éblouie par un matériel souvent frelaté par des malversations ou des acquisitions mal acquits.
Ce ne peut être en dehors de notre modeste lignée éparpillée depuis des lustres. Une conversation qui pourrait mener si jamais son grain germerait dans les pensées de nos vis-à-vis. La communion, la sagesse, l'anticipation afin de mieux préparer la postérité, nous écarter les chemins tortueux déjà empruntés, consulter le plus possible le miroir pour mieux se connaitre et prendre sa vraie mesure.
Ces conditions réunies nous aspirerions avec l'aide de Dieu à une meilleure compréhension mutuelle, à une reconnaissance réelle des valeurs des uns et des autres pour conclure à une vie ensemble et meilleure.
Le jeune et le vieux se joignent à ces options d'avenir.


le 18/08/2018 à 20h09

Avec Djaffar

J'ai presque accompagné Djaffar Bacouche dans son périple en Europe, et même dans ses randonnées oxygénantes.
Eh oui ! Il faut me croire, quand on plonge une ou peut être deux heures dans des discussions franches, sur des sujets qui font gratter la tête à beaucoup d'entre nous.
Mais je ne vous parlerai pas de nos thèmes, je vous parlerai de moi ou plutôt de Djaffar qui nous procure un plaisir immense quand on a été face à face dans une table d'un café, sirotant nos thés.
D'une culture à vous mettre plein la tête, d'une politesse défiant la normalité sociale, d'une modestie qui vous cache une forte personnalité, qu'il vous livre à dose mesurée.
Il faut le dire, c'est un agréable moment que j'ai passé avec un homme de cette trempe.
Je suis donc comblé de cette rencontre profitable à plus d'un titre.
Heureusement pour moi et malheureusement pour lui, il n'est pas ministre, j'aurai été considéré comme chiate (je plaisante.).
Non, je fais seulement un constat et je l'ai senti en mon fort intérieur qu'un éducateur comme Djaffar ne perd jamais de sa verve à partager son savoir et ce qui va avec.
Sur ce, je lui envoie un salut chaleureux et un autre à ses proches.