Arezki

Mon blog

Un blog où je donnerai libre cours à mon imagination.Je nettoyerai mon âme des parasites qui forcent les neurones à me fatiguer. Il s'agissait d'occuper le cerveau pendant les temps vides par une activée saine le sport, le jeu d'échecs , l'écriture, la foi en Dieu; ne disait-on pas que : la nature a horreur du vide.



le 19/08/2018 à 17h45

Un espoir

Un espoir ne peut mourir en nous tant que la mort n'a pas fait des siennes. Un jour comme un autre si je n'avais croisé un jeune plein de signes prometteurs d'un réveil d'une conscience longtemps endormie et éblouie par un matériel souvent frelaté par des malversations ou des acquisitions mal acquits.
Ce ne peut être en dehors de notre modeste lignée éparpillée depuis des lustres. Une conversation qui pourrait mener si jamais son grain germerait dans les pensées de nos vis-à-vis. La communion, la sagesse, l'anticipation afin de mieux préparer la postérité, nous écarter les chemins tortueux déjà empruntés, consulter le plus possible le miroir pour mieux se connaitre et prendre sa vraie mesure.
Ces conditions réunies nous aspirerions avec l'aide de Dieu à une meilleure compréhension mutuelle, à une reconnaissance réelle des valeurs des uns et des autres pour conclure à une vie ensemble et meilleure.
Le jeune et le vieux se joignent à ces options d'avenir.



le 18/08/2018 à 20h09

Avec Djaffar

J'ai presque accompagné Djaffar Bacouche dans son périple en Europe, et même dans ses randonnées oxygénantes.
Eh oui ! Il faut me croire, quand on plonge une ou peut être deux heures dans des discussions franches, sur des sujets qui font gratter la tête à beaucoup d'entre nous.
Mais je ne vous parlerai pas de nos thèmes, je vous parlerai de moi ou plutôt de Djaffar qui nous procure un plaisir immense quand on a été face à face dans une table d'un café, sirotant nos thés.
D'une culture à vous mettre plein la tête, d'une politesse défiant la normalité sociale, d'une modestie qui vous cache une forte personnalité, qu'il vous livre à dose mesurée.
Il faut le dire, c'est un agréable moment que j'ai passé avec un homme de cette trempe.
Je suis donc comblé de cette rencontre profitable à plus d'un titre.
Heureusement pour moi et malheureusement pour lui, il n'est pas ministre, j'aurai été considéré comme chiate (je plaisante.).
Non, je fais seulement un constat et je l'ai senti en mon fort intérieur qu'un éducateur comme Djaffar ne perd jamais de sa verve à partager son savoir et ce qui va avec.
Sur ce, je lui envoie un salut chaleureux et un autre à ses proches.



le 26/07/2018 à 14h31

Le stresse

Anti stresse : un état amer de certains de mes ami(es) très angoissés me contraint à leur exprimer ma solidarité. Remède de grand- mère. Pour lutter contre le stresse, deux voies s’offrent à vous : prendre un stylo et aller vers son passé pour reprendre ses pérégrinations et ses espoirs ou bien répéter mille fois par jour : Dieu est grand . Autre voie du salut : quand l’esprit navigue dans le mauvais sens, il faut faire intervenir la raison pour mettre en place un système de discernement.
Nettoyer son âme des parasites qui forcent les neurones à se fatiguer. Il s’agissait d’occuper le cerveau pendant les temps vides par une activée saine le sport, le jeu d’échecs exemple, l’écriture, la foi en Dieu; ne disait-on pas que : la nature a horreur.