menu

EVASION


       Liens

Les élèves du CEG

   

 Une présence furtive des élèves Kacimi Mohand Arezki et Hamza Mouaici à cette rencontre ultime des animateurs de l'association des élèves du CEG d'Azazga. Le premier un enfant studieux mort dans l'internat d'une méningite, le second un homme qui était un élève hors normes par ses capacités à se placer toujours au début de la liste des enfants primés. C'était un hommage que les dirigeants de l'association voulaient rendre à ces deux hommes rappelés à Dieu.


    Un travail de fourmi que les bénévoles fournissaient pour rassembler les procès-verbaux d'installation des fonctionnaires de la décennie choisie afin de les honorer en reconnaissance du travail accompli. Il fallait remettre les invitations au domicile de chacun et attendre qu'ils veuillent bien assister au rassemblement.


     Un grand mérite revenait à l'équipe organisatrice qui avait fait acte de grands efforts. À quand un diplôme spécial de reconnaissance même si ce genre de personne volontaires, altruistes, bienfaisants ne demande rien au retour ? leurs consciences tranquilles baignent dans le bonheur d'être utile aux apprenants à travers leurs exemples.
     Je ne vais pas m'oublier, j'ai vraiment trouvé mon bonheur de rencontrer des hommes de culture, audacieux et intrépides avec qui j'ai engagé une longue discussion sur divers sujets de l'heure. Je ne passerai pas sans les nommer, il s'agissait en fait de :

     Elyazid Kessi connu plus sur Facebook dans ses écrits envoûtants, romancés et poétiques que je me faisais un plaisir de vivre du premier aux derniers mots ses sentiments scripturaux.
     Arezki Ait Larbi homme de tous les combats aujourd'hui éditeur et journaliste émérite me consacra un temps de congratulations suffisant pour nous remémorer le nostalgique moment vécu avec nous comme lycéen, il avait promis de revenir nous voir dans un délai pas si lointain.

    Bien entendu beaucoup personnes que j'aurais voulu accoster pour une ample connaissance, faute de temps et de disponibilité . Mon cousin Smail me réconforta et donna plus d'assurance par sa présence à mes côtés.
    Dire que cette journée n'était pas prolifique en idées se serai me mentir.

 

Un petit message de vous. Un grand souvenir pour moi

Titre:
Contenu:
 

 

Copyright©2016 – Arezki Mensous - Tous droits réservés - Toute reproduction est interdite.