Menu page moudjahidin

EVASION

Hommage


Moudjahidin

 

   GLOIRE A NOS MARTYRS. HOMMAGE A SES DIGNES FILS.

Achar Arezki, hommage transmis

   Achar Arezki, un nom et un prénom qui ne sonne pas souvent dans les oreilles de la génération actuelle et pour cause, il n'avait pas laissé de postérité ni de femme d’ailleurs. Ses parents décédés depuis des baux.
    Arezki, je vous le dis était un héros de la guerre de libération nationale, plus, c’était un Chahid tombé au champ d'honneur les armes à la main, l'un des premiers Chahid parmi une vingtaine de célibataires de ce valeureux village de CheurfaN'Bahloul. Cette catégorie de Chahid, fait de la nature humaine, elle était oubliée par toute une génération post indépendance.
    Voilà qu'une surprise des plus agréables resurgit du fond des consciences des jeunes nés bien après la libération, assoiffés de rendre justice aux martyrs nommés les soldats inconnus par quelques donneurs de conscience. 
    La famille Achar, révolutionnaire, par les faits, actifs pendant la guerre de libération nationale, ils décident de fouiller ciel et terre pour retrouver les restes d'Arezki, ravi à ses proches à fleurs d'âge, quant à son âme, il est allongé auprès de Dieu dans son vaste paradis .
Cette envie d’honorer sa mémoire habitait chaque membre de cette famille et les plus acharnés furent les jeunes qui n'avaient pas connu les affres de la colonisation que par ouï-dire.
    Le temps n'avait pas raison d'eux, ils parcoururent les lieux de combat susceptible de l'accueillir après son ultime bataille pour repérer la tombe.
    Toutes les rumeurs étaient prises en considération, mais le village de Moknéa était l’une des cibles soupçonnées d’abriter sa tombe. Malgré l’effort de mémoire entrepris par les moudjahin vivants sous l’impulsion de la famille, l’incertitude quant au lieu d’enterrement demeura chevillée dans les cœurs.

    NB — Un appel pressant est lancé à l'ensemble des hommes et des femmes pouvant donner quelques indications sur ses activités aux maquis et éventuellement sa tombe pour un deuil ultime des siens.

    Le but recherché est de semer la graine révolutionnaire de ce jeune auprès des siens pour une fierté toute légitime. Merci à vous

Que le sang versé par nos chouhada ne soit pas vain.

Achar
121  Vues.