menu

EVASION


       Liens

Claudine Chaulet   

    Claudine et Pierre avaient honoré Azazga dès les premières années de l'indépendance. Une petite visite des rues de la ville avant de donner une conférence sur la tuberculose qui sévissait dans la contrée. D'une simplicité remarquable venant d'un professeur en médecine accompagné de son adorable femme, les jeunes présents à ce rendez-vous mémorable avaient le sentiment d'être élevés d'un cran dans la position sociale, repose en paix Claudine.   

 A. Mensous                          


Décès/La Moudjahida Claudine Chaulet tire sa révérence

     La Moudjahida Claudine Chaulet est décédée dans la nuit de jeudi à vendredi à Alger, à l'âge de 84 ans. Grande militante de la cause nationale, Claudine Chaulet s'est engagée très tôt du côté des militants de l'indépendance. « J'avais compris que le 1er Novembre était un événement extraordinaire qui allait donner enfin un sens aux luttes. C'est donc tout naturellement que je me suis engagée », avait-elle confessé. Avec son mari, le célèbre médecin Pierre Chaulet, elle avait participé à de nombreuses opérations secrètes du FLN.     Après l'Indépendance, Claudine Chaulet est devenue professeure de sociologie à l'université d'Alger. En 2012, Pierre et Claudine Chaulet, ont publié leurs mémoires : Le choix de l'Algérie : deux voix, une mémoire, aux éditions Barzakh. « Nous nous sommes voulus Algériens à part entière. Et nous avons vécu comme tel », avaient confié dans ce livre ces deux monuments de l'histoire de la lutte pour la Libération nationale. Des mots, si simples mais si puissants, qui résument tout. Soulignons enfin que l'enterrement aura lieu demain samedi aux cotés de son mari, le médecin et militant anti-colonialiste, le Moudjahid Pierre Chaulet, décédé il y a trois ans, au cimetière d'El Madania à Alger Source :
http://www.algerie-focus.com/

par Abdou Semar

 

Copyright©2016 - Arezki Mensous - Tous droits réservés - Toute reproduction est interdite.